Programmes de coopération / Interreg

14 décembre 2018

Programme Interreg Rhin supérieur : huit nouveaux projets adoptés

Huit nouveaux projets transfrontaliers ont été adoptés par le Comité de suivi du programme Interreg Rhin supérieur le jeudi 13 décembre 2018 à Freiburg (D). La Suisse du Nord-Ouest participe à deux projets. 

Les projets sont financés par le Fonds européen de développement régional (FEDER) à raison d’un montant total de 6.1 millions d’euros.  Tous ces projets ont pour objectif d’améliorer la qualité de vie des citoyens et la compétitivité de la région frontalière franco-germano-suisse.

Les projets avec une participation suisse

Le projet Ramsar Biodiversité rassemble institutions et associations engagées dans la préservation des espèces naturelles autour d’un enjeu commun : la pérennisation des effectifs de six espèces d'animaux menacées et de leurs habitats dans la zone Ramsar du Rhin supérieur. Le vanneau huppé, la chevêche d'Athéna, le râle d'eau, la sterne pierregarin, le murin de Bechstein et la rainette verte ont été choisis car chacune de ces espèces est représentative d'un biotope particulier et révélatrice de la bonne santé de ce milieu. Ainsi, d’ici à 2022, des aménagements inédits et exemplaires en matière de préservation des espèces seront réalisés par des experts français, allemands et suisses de part et d’autre de la frontière. Placé sous l’égide de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) Alsace, ce projet de trois ans dispose d’un budget de 1.2 millions d’euros. BirdLife Suisse participe au projet comme partenaire associé. 

Le passage aux énergies renouvelables est considéré, tant dans le monde entier que dans l’espace du Rhin supérieur, comme un enjeu majeur, mais pose notamment la question de la sécurité de l'approvisionnement et de la flexibilité des systèmes. Les partenaires du projet RES_TMO tenteront d’apporter des réponses à cette problématique en analysant la complémentarité des capacités de production, de demande et de stockage dans les trois pays du Rhin supérieur. Les conditions-cadres juridiques, politiques et socioculturelles ainsi que la faisabilité économique d'un marché de l'énergie intégré sur le plan trinational seront examinées. Sur cette base, une feuille de route sera élaborée en collaboration avec des partenaires du secteur et les acteurs du secteur de l'énergie de la région du Rhin supérieur, avec des concepts, des scénarios, des outils et des recommandations d'action pour les décideurs politiques en vue d'une utilisation optimale des potentiels complémentaires et de l'intégration transfrontalière des énergies renouvelables. Ce projet dispose d’un budget de 2.8 millions d’euros. L’Université de Bâle est le partenaire associé du côté suisse.

Les projets sans participation suisse

Le Comité de suivi a également approuvé six projets franco-allemands. Le projet NAVEBGO vise à réduire la présence de biocides dans la nappe phréatique du Rhin supérieur. Le projet NeuWiStra a pour objectif l’amélioration de la ligne ferroviaire entre Neustadt au Palatinat du sud et Strasbourg. La réhabilitation de la ligne ferroviaire entre Colmar et Freiburg et l’objectif du projet Etude de mobilité multimodale - Liaison Colmar Fribourg. Le projet Tremplin sur le Rhin vise à développer l’emploi transfrontalier dans le secteur Strasbourg-Ortenau. Le projet Eau potable sans frontière offre une solution avec une conduite d'interconnexion entre Wengelsbach en Alsace du nord et la commune allemande Schoenau afin de remédier au problème du hameau de Wengelsbach qui est alimenté par une source unique, actuellement polluée à l’arsenic. Enfin, l’Eurodistrict PAMINA et ses partenaires se sont quant à eux lancés le défi de travailler ensemble au développement d’une offre de soins de proximité dans le bassin de vie dans le nord du Rhin supérieur.

Communiqué aux médias
Programme Rhin supérieur

Retour