point de vue Regio

10 janvier 2018 / point de vue Regio Nr. 11

Pour une région de santé commune englobant les deux Bâle dans un contexte transfrontalier

Promotion des coopérations et réflexion dans le cadre d’espaces fonctionnels : la région de santé commune envisagée pour les deux Bâle fait sens au-delà des frontières.

Les gouvernements des cantons de Bâle-Ville et Bâle-Campagne ont pour projet futur la planification et la mise en œuvre d’un système de santé commun. Selon eux, ce projet offre d’importants avantages en termes de planification, mais aussi de perspectives médicales et économiques. Le nouveau système de santé commun englobe notamment la planification conjointe, la mise en œuvre de projets communs, la coordination et la concentration des services médicaux dans l’espace de santé, ainsi que l’établissement de critères unifiés pour l’inscription sur la liste des hôpitaux et l’attribution de mandats de prestations.

Dans la région du Rhin supérieur, les autorités de santé travaillent main dans la main depuis de nombreuses années. En juillet 2016, dans le cadre d’un projet central, le centre de compétences trinational TRISAN basé à Kehl a vu le jour. L’objectif de cette plateforme est de structurer et de promouvoir la coopération en matière de santé dans le Rhin supérieur grâce à la mise en réseau des acteurs, à l’accompagnement des projets, ainsi qu’à la production et au partage de connaissances dans le domaine de la santé. 

Sachant que la Suisse du Nord-Ouest couvre tout au plus la moitié du secteur à approvisionner et à desservir en raison de l’existence des frontières, les prestations ou infrastructures médicales de qualité manquent souvent de viabilité (« masse critique »). Bien entendu, à l’instar de la plupart des régions frontalières d’Europe, la région trinationale du Rhin supérieur est encore loin d’une planification transfrontalière commune de l’offre et de la demande dans le domaine de la santé. Toutefois, face à l’augmentation des coûts de santé et de la spécialisation médicale, l’idée selon laquelle il est indispensable de faire rapidement des avancées dans cette direction semble s’imposer dans les régions frontalières européennes. 

La région de santé commune envisagée pour les deux Bâle constituerait un signal fort pour une collaboration renforcée des acteurs de la santé. En outre, côté suisse, la coordination régionale des projets transfrontaliers en serait facilitée et le potentiel en serait accru. La région de santé commune envisagée pour les deux Bâle est donc judicieuse au-delà des frontières.

Contact :
Regio Basiliensis, Dr. Manuel Friesecke, Secrétaire général, Tél. 061 915 15 15
E-mail : info@regbas.ch

Télécharger en pdf

Retour