Interreg

La Nouvelle politique régionale (NPR) et l’engagement des cantons de la Suisse du Nord-Ouest offrent aux acteurs suisses de la coopération la possibilité de participer aux projets Interreg. Dans ce contexte, le service de coordination auprès de la Regio Basiliensis (IKRB) agit en tant que service de coordination régional pour Interreg et la NPR.

L’Union européenne (UE) a lancé l’initiative communautaire Interreg en 1990 afin de promouvoir, grâce à l’intensification de la coopération par-delà les frontières, l’intégration de l’espace européen et un développement équilibré entre ses régions. Depuis, Interreg n’a cessé de se développer. 

Sous la nouvelle dénomination de « coopération territoriale européenne (CTE) », Interreg représente aujourd’hui l’un des principaux instruments de la politique de cohésion et de la politique régionale de l’UE. Sa vocation est de réduire les différences de développement entre les régions européennes et de renforcer la croissance économique ainsi que la cohésion économique, sociale et territoriale. 

Au cours de la période de programmation Interreg VI qui durera de 2021 à 2027, l’UE investit 8.05 milliards d’euros provenant du Fonds européen de développement régional (FEDER) dans la coopération transfrontalière en Europe. 

L’UE soutient la coopération dans trois différents axes :

  • Interreg A : coopération transfrontalière entre des régions frontalières limitrophes (5.8 milliards d’euros) 
  • Interreg B : coopération transnationale entre des régions situées dans des espaces plus larges (1.5 milliard d’euros) 
  • Interreg C : coopération interrégionale entre des régions et villes qui n’ont pas de frontières communes et qui sont situées dans toute l’Europe ainsi que dans l'observation de l'aménagement du territoire (0.5 milliard d’euros)

La coopération transfrontalière est réalisée dans le cadre de programmes communs initiés par les États participants. Les axes thématiques et les champs d’action définis dans ces programmes sont mis en œuvre sous forme de projets de coopération, l’UE prenant en charge jusqu'à 60 % des coûts éligibles. 

La participation à ces programmes de l'UE est possible en garantissant le financement des partenaires de projet suisses par des fonds suisses, car les partenaires de projet suisses ne peuvent pas être soutenus par des fonds de l'UE. Si un projet est mis en œuvre, les partenaires du côté allemand et du côté français reçoivent des fonds de l'UE et les partenaires suisses un financement fédéral et/ou cantonal.

Broschure: Interreg et la Suisse
Clip : Qu'est-ce qu'Interreg? Coopération transfrontalière: les clés du succès 

Downloads
Liens

Andreas Doppler
Responsable Programmes
de Coopération

andreas.doppler@regbas.ch