Formation et économie

Notre objectif en tant qu'association

Nous renforçons l’entrepreneuriat transfrontalier, la capacité d’innovation et la diversification de la structure économique, et promouvons la mise en réseau des domaines de l’économie, de la formation et de la recherche (transfert de connaissances et de technologies, symposiums, réseaux).

Nos activités en tant qu'association

  • Nous donnons des impulsions et prenons position sur la libre circulation des personnes et les Accords bilatéraux entre la Suisse et l’UE en 2015 et en 2016.
  • Nous renforçons les liens entre l’école et l’économie dans le contexte transfrontalier en poursuivant le développement du projet « Stages professionnels transfrontaliers pour les enseignants ».
     

Nos activités en tant que Service de coordination

Sur mandat des cantons de la Suisse du Nord-Ouest, le service de coordination auprès de la Regio Basiliensis (IKRB) prend position sur ces thèmes au sein des institutions de la coopération transfrontalière du Rhin supérieur (Conférence du Rhin supérieur, Interreg, Nouvelle politique régionale, Eurodistrict Trinational de Bâle, INFOBEST PALMRAIN) et coordonne les intérêts de la délégation suisse.

  • Nous effectuons un travail de relations publiques pour le projet Certificat Euregio et mobilisons les entreprises suisses en 2015.
  • Nous avons finalisé le site Internet sur la formation continue « TRIFOB » en 2015. 
  • Nous participons au groupe de travail « politique économique » de la Conférence du Rhin supérieur. 
  • Nous soutenons des idées de projets transfrontaliers dans les domaines de la formation professionnelle, du tourisme, des PME ainsi que dans le domaine du transfert de connaissances et de technologies en vue d'un financement Interreg/NPR.

Formation
Économie

Formation

Dans les domaines de la science et de la formation, la région bilingue du Rhin supérieur est caractérisée par une diversité unique en son genre et une qualité très élevée. Le paysage scientifique de la région, forte de ses universités, de ses établissements d’enseignement supérieur, de ses écoles spécialisées et de ses instituts de recherche, en fait une des régions les plus performantes en Europe. Elle compte environ 167 000 étudiants et de nombreux employés dans la recherche et l’enseignement ainsi que dans des domaines proches des sciences.

Coopération et échange

Le groupe de travail « Éducation et formation »

Au niveau transfrontalier, le groupe de travail « Éducation et formation » de la Conférence franco-germano-suisse du Rhin supérieur qui a été créé en 1993, se consacre au rapprochement des systèmes scolaires et des cursus de la formation professionnelle. Pour cela, il coordonne l’échange d’informations et d’expériences et il promeut le bilinguisme.

Pour que les frontières puissent être « dépassées », il est nécessaire de développer chez les citoyens le sentiment d’appartenir à une entité territoriale commune. Dans ce sens, le bilinguisme est à la fois une condition préalable et un instrument de promotion. En 2002, la Conférence du Rhin supérieur a adopté à l’unanimité la Déclaration pour la promotion du plurilinguisme dans la région du Rhin supérieur. Elle a ainsi clairement exprimé sa volonté de faire de l’ensemble de la région du Rhin supérieur un espace plurilingue.

Congrès tripartite « Formation, recherche et innovation »

Organisé par la Regio Basiliensis, le 12ème Congrès Tripartite du 2 décembre 2010 était consacré aux thèmes de la formation, de la recherche et de l’innovation. L'objectif était, de continuer à dévélopper la région du savoir et de l'innovation au Rhin supérieur (informations supplémentaires :  http://dlk12.regbas.ch/home.html

Exemples de projets:

Certificat Euregio

Qualification transfrontalière de la région du Rhin Supérieur destinée aux apprentis et aux élèves de la formation professionnelle.
www.euregio-zertifikat.de

Formation professionnelle transfrontalière

Une expérience transfrontalière lors de la formation présente de nombreux avantages. On acquiert non seulement  des connaissance linguistique mais aussi d'autres techniques et des méthodes de travail. Les diplômés de programmes transfrontaliers ont une plus grande mobilité et sont donc plus intéressants pour des employeurs. Vous trouverez ici les offres actuelles en matière de formation transfrontalière:
Factsheet

TriProCom

Sous le slogan « La langue crée des liens », le projet Interreg IV « TriProCom » (TRInationale PROfessionnelle COMmunikation) subventionnait le rapprochement de l’enseignement des langues et du conseil d’orientation professionnelle en milieu scolaire. Jusqu’au 31.12.2013, le projet offrait aux élèves son assistance et des informations en matière de rencontres d’élèves transfrontalières, de visites guidées d’entreprise et de stages de courte durée.
www.triprocom.org

Journées des enseignants du Rhin supérieur

Rencontres régulières des enseignants dans le but de promouvoir l’échange d’expériences.
Ces journées sont réalisées par le groupe de travail « Éducation et formation » de la Conférence franco-germano-suisse du Rhin supérieur.

Lycée Franco-Allemand de Fribourg-en-Brisgau

Établissement binational et biculturel bénéficiant d’un statut particulier, fondé en vertu du traité franco-allemand de 1963.
http://www.dfglfa.net/dfg/fr.html 

team

Dr. Manuel Friesecke
Regio Basiliensis
manuel.friesecke@regbas.ch

Économie

L’ouverture du Marché commun européen en 1993 et les Accords bilatéraux entre la Suisse et l’Union européenne ont permis d’écarter de plus en plus d’obstacles frontaliers pour les entreprises et les particuliers. Une évolution positive pour l’économie et le marché de l’emploi qu’il s’agit de pérenniser. Le sujet de la libre circulation des personnes entre la Suisse et l’Union européenne joue à cet égard un rôle important.

La libre circulation des personnes entre la Suisse et l’UE
Coopération et échange
Exemples de projets dans le domaine de l’économie
 

La libre circulation des personnes entre la Suisse et l’UE

S’agissant des travailleurs étrangers, la Suisse connaît un système binaire d’admission. Les travailleurs provenant des pays de l’UE/AELE bénéficient des avantages découlant de l’accord sur la libre circulation des personnes. En revanche, seul un nombre limité de cadres, spécialistes ou autres travailleurs qualifiés d’autre pays est admis.

Qu’entend-on par « libre circulation des personnes » ?

Avec l’accord sur la libre circulation des personnes (ALCP), les ressortissants suisses et ceux de l’UE se voient accorder le droit fondamental de choisir librement leur lieu de travail et leur domicile sur le territoire des Etats parties. Pour cela, ils doivent être en possession d’un contrat de travail valide, exercer une activité indépendante ou encore – s’ils n’exercent pas d’activité lucrative – disposer de moyens financiers suffisants et d’une assurance maladie. La libre circulation des personnes est en outre facilitée par un système de reconnaissance réciproque des qualifications professionnelles et par une coordination entre les régimes nationaux de sécurité sociale.

L’accord sur la libre circulation des personnes est en vigueur depuis le 1er juin 2002 pour les ressortissants des anciens Etats membres de l’UE (UE-15) et de l’AELE. Il a été étendu aux dix Etats ayant adhéré à l’UE au 1er mai 2004 (UE-8; Chypre et Malte ont été immédiatement intégrés au régime applicable aux anciens Etats membres qui sont ainsi devenus les UE-17). Le 8 février 2009, le peuple suisse a accepté la reconduction de l’accord et son second protocole qui l’étendait à la Bulgarie et à la Roumanie.

Initiative « Contre l’immigration de masse »

En acceptant l'initiative contre l'immigration de masse, le 9 février 2014, le peuple et les cantons ont du même coup donné mandat au Conseil fédéral d'instaurer un nouveau régime de l'immigration dans un délai de trois ans. L'accord sur la libre circulation des personnes devra être renégocié durant ce délai et adapté à notre nouveau système d'immigration. Le Conseil fédéral définira conjointement avec l'Union européenne la marche à suivre en ce qui concerne les négociations bilatérales en cours et celles la Suisse souhaite engager.

Informations supplémentaires

Informations de la Confédération suisse concernant l'adaption de l'accord sur la libre circulation des personnes
Accords bilatéraux Suisse-UE
Initiative populaire fédérale « Contre l'immigration de masse »
Informations de la Confédération suisse concernant la mise en œuvre des nouvelles dispositions constitutionnelles sur l'immigration
Présentation d'information frontalier au Rhin Supérieur
Monitoring du marché du travail du Rhin Supérieur

Documentation

Les deux documents suivants sont uniquement disponibles en allemand:

Arbeitsmarkt Oberrhein und Auswirkungen der Annahme der Volksinitiative "Gegen Masseneinwanderung" (PDF)
Bilaterale Verträge CH-EU und Auswirkungen der Annahme der Volksinitiative "Gegen Masseneinwanderung" (PDF)

Coopération et échange

Les organes politiques de la coopération tripartite, tout comme la Regio Basiliensis, déploient depuis longtemps leurs efforts pour encourager une exploitation conjointe et transfrontalière de l’énorme potentiel économique présenté par la région du Rhin supérieur, afin d’accélérer le rapprochement des sous-régions et enfin de faciliter le quotidien transfrontalier des entreprises et des citoyens de la région.

Groupe de travail « Politique économique » de la Conférence du Rhin supérieur

Le groupe de travail « Politique économique » met l’accent sur des thèmes particuliers pour lesquels il a constitué des groupes d’experts : Travailleurs frontaliers, Entraves à la concurrence, Formation professionnelle, Tourisme, Promotion économique, Statistiques et Égalité des chances.

Chambres de commerce et d’industrie

Par ailleurs, les Chambres de Commerce et d’Industrie d’Alsace, les Chambres de Commerce et d’industrie du pays de Bade (Industrie- und Handelskammern Karlsruhe, Südlicher Oberrhein et Hochrhein-Bodensee) et les Chambres de commerce suisses (Handelskammer beider Basel, Aargauische Industrie- und Handelskammer) se rencontrent régulièrement pour échanger des informations et pour discuter de sujets concrets.

Pilier « Économie » de la RMT

Le pilier « Économie » de la Région métropolitaine trinationale du Rhin supérieur réunit les représentants des chambres de l’industrie et du commerce, de regroupements économiques, mais aussi de grandes entreprises, de syndicats et des services de l’emploi des trois pays. Les objectifs poursuivis sont entre autres la formation de clusters transfrontaliers et le développement d’un marketing pour la place économique que constitue la région, ainsi que le renforcement du partenariat existant entre les instances de la coopération transfrontalière.
www.rmtmo.eu/fr/economie.html

EURES-T Rhin supérieur

En ce qui concerne le marché de l’emploi transfrontalier, c’est EURES-T Rhin supérieur qui est particulièrement actif dans ce domaine. Il s’agit d'un réseau franco-germano-suisse ayant pour but de supprimer les obstacles à la mobilité professionnelle et de promouvoir le marché du travail transfrontalier dans le Rhin supérieur. EURES-T Rhin supérieur est un partenariat transfrontalier dans lequel des acteurs français, allemands et suisses du marché de l’emploi collaborent activement, notamment des services publics de l’emploi, des syndicats, des organisations d’employeurs et des collectivités territoriales. Le réseau s’adresse aux personnes à la recherche d’un emploi, aux travailleurs frontaliers et aux employeurs. 
www.eures-t-oberrhein.eu/

Congrès tripartites

Les congrès tripartites « Économie » en 1992 à Karlsruhe, « Artisanat et commerce » en 1997 à Bâle et « Formation, recherche et innovation » en 2010 à Bâle ont également permis de donner des impulsions supplémentaires à la coopération transfrontalière dans le domaine de l’économie.

Exemples de projets dans le domaine de l’économie

Les projets suivants illustrent de manière exemplaire les réseaux et les coopérations existant dans différents domaines. Ils ont comme objectif de faciliter le quotidien transfrontalier des entreprises et des employés de la région du Rhin supérieur.

BioValley

BioValley est un réseau trinational d’entreprises, d’instituts de recherche et d’universités dans le secteur des Sciences de la Vie. Les objectifs poursuivis sont la mise en réseau des acteurs et l’échange de compétences et de savoir-faire afin de consolider la force économique du Rhin supérieur dans ce domaine. Par ailleurs, le réseau a pour but de renforcer le positionnement de ce secteur économique vis-à-vis de l’extérieur.
www.biovalley.com

Centre de compétences et de recherche Management de Cluster

Le Centre européen de compétences et de recherche Management de Cluster se consacre à des questions d’actualité de la recherche en matière de clusters et de réseaux. Ce projet transfrontalier implique des chercheurs de trois écoles supérieures ainsi que des experts venant de l’ensemble de la région du Rhin supérieur.
www.research-clustermanagement.org/fr/

Promotion de la place économique

Les différents organismes de promotion économique qui existent dans la région du Rhin supérieur mettent leurs efforts en commun sous le nom de « Upperrhine.com » pour promouvoir la place économique que constitue le Rhin supérieur. Un site Internet et des dépliants attirent l’attention sur les avantages et les points forts de la région.
www.upperrhine.com

Technologies de l’information et de la communication

Avec le projet « IT2Rhine », la région du Rhin supérieur continue d’améliorer sa position de leader dans le secteur des technologies de l’information (TIC) et les activités transfrontalières existantes du pôle de compétences TIC sont également favorisées. Le projet a été lancé en janvier 2009 par plus de 15 institutions et réseaux TIC issus des trois pays. Ces institutions et ces réseaux représentent plus de 2000 entreprises du secteur TIC dans l’espace du Rhin supérieur.
www.it2rhine.com

Brochure des données statistiques de la région du Rhin supérieur

La brochure « Rhin supérieur – Faits et chiffres » contient des informations sur la population, l’économie et le marché de l’emploi dans l’espace du Rhin supérieur. Elle est actualisée et éditée tous les deux ans par les instituts et offices de la statistique.
www.conference-rhin-sup.org/fr/economie/faits-et-chiffres.html

Monitoring transfrontalier du marché du travail 

Les cartes interactives du réseau EURES-T Rhin supérieur permettent de donner un visage au marché du travail transfrontalier et de mieux le comprendre. Il est possible de générer des cartes fournissant des informations chiffrées sur le chômage, la population et le taux d’activité.
www.eures-t-oberrhein.eu/fr/arbeitsmarktmonitoring-216.html

Regio Perspectives

La publication de la BAK Basel Economics AG propose des analyses et des pronostics économiques pour la Région métropolitaine trinationale du Rhin supérieur.
www.regioperspektiven.org

team

Dr. Jacqueline Plum
Regio Basiliensis
jacqueline.plum@regbas.ch